16 janvier 2014

le salut hitlérien se banalise dans nos écoles

Classé dans : actualité,parodie — hervele @ 1 h 52 min

Choc: le salut hitlérien se banalise  à l’école.

Mardi, 10h30, école primaire de Saint-Mathias, dans le Bouds. En salle des professeurs, c’est la consternation qui règne. Stéphanie, la toute nouvelle professeure de sciences naturelles, vient d’assister à une scène digne, selon elle, des « heures les plus mal éclairées notre histoire ». C’est dans la classe de CE2 B que pas moins de vingt-trois saluts « nazis » ont été exécutés successivement par les élèves.

 

Au fond du couloir, le professeur principal clame son incompréhension « c’est impossible, la seconde guerre mondiale n’arrive dans les programmes qu’en 3ème! ». Et chacun de se demander où les élèves ont bien pu apprendre ce geste de haine, et plus grave encore, se mettre d’accord pour le faire au même moment, l’un après l’autre, dans une sorte de jeu macabre. L’un pointe du doigt les vidéos de Dieudonné et le mouvement anti-mariage gay qui avait libéré une parole délétère, l’autre met en cause l’influence néfaste des parents qui pèse lourd et dont l’école a du mal à faire table rase, mais tous sont unanimes: il faut condamner ce geste sévèrement.

Les autres élèves semblent ne pas comprendre ce qui s’est passé. Jeanne, 8 ans, pleure depuis qu’elle a vu son ami Thibault se faire emmener dans le fourgon de la police pendant qu’on lui lisait son chef d’accusation « apologie de crime contre l’humanité« .

Appelée quelques minutes après les faits, la sous-préfecture a dépêché un commissaire qui tente encore de dépêtrer parmi les témoignages confus et les sanglots le vrai du faux. Il semblerait, d’après les premières informations que notre envoyé spécial a pu se procurer, que ce soit au moment de l’appel que les élèves aient tenté d’imiter le geste hitlérien en levant chacun la main droite, le bras tendu vers le haut, lorsqu’ils entendaient leur nom.

Nous restons pour le moment dans l’expectative de la mise en place d’une cellule psychologique qui pourra faire toute la lumière et comprendre si cet événement peut avoir un lien avec l’exclusion de Matthias la semaine précédente. Un élève exclu, rappelons-le, pour avoir osé faire une quenelle pendant une journée entière de classe, au lendemain de son hospitalisation pour fracture du bras droit.

D.R.

PS: ceci est ma candidature pour le poste de rédacteur au Gorafi.

2 réponses à “le salut hitlérien se banalise dans nos écoles”

  1. Chilbaric dit :

    « c’est impossible, la seconde guerre mondiale n’arrive dans les programmes qu’en 3ème! »

    Et les dix commandements n’arrivent jamais …
    Au lieu de leur enseigner « tu ne tueras pas », vous préférez leur montrer comment on en assassine « professionellement » 6 millions de personnes, et des pelletées de cadavres.

  2. jeanne cal-amant dit :

    vous inquiétez pas madame chilbaric, on assassine aussi bien en France , les sdf, que les sans papiers, les rom, les handicapés, les travailleurs handicapées, les cancéreuses et les cancéreux, leS chômeuses et les chômeurs et leurs famille, on est bien au delà de 6 millions.là non…mais jamais le pape!

Laisser un commentaire

Cocoa5badge |
Gouvirdc |
Thibaultvillalta |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Honfleur2014
| Dans les coulisses de Bruxe...
| iya wis ola papa