10 octobre 2013

Éloge de la télévision

Classé dans : parodie — hervele @ 15 h 33 min

Un plaidoyer pour un passe-temps trop souvent la cible d’attaques infondées et réactionnaires: la télévision.

La télévision n’a pas d’intérêt économique pour le pays, admettons-le, étant la plupart du temps fabriquée à l’étranger. La mention « fabriqué en France » peut désigner le fait que le petit logo en métal de la marque est appliqué sur notre territoire souverain. C’était donc bien la peine de battre César à Gergovie, de repousser les Anglais à Orléans, les russes à Austerlitz, de décapiter un monarque, de constituer un empire colonial sur les 5 continents, de disposer de l’arme atomique et d’un porte-avion nucléaire pour au final devenir une puissance économique tout juste capable d’apposer un logo métallique sur des téléviseurs asiatiques*.

Donc bénéfice économique, faible, mais il faut savoir reconnaître ses torts et ne pas dresser un tableau par trop idéaliste. Concentrons-nous à présent sur les bienfaits domestiques et culturels de l’appareil.

D’un point de vue du bonheur de vivre il faut bien admettre que l’arrivée de la télévision a apporté aux français une source indéniable d’éclairage supplémentaire dans leur salon ou chambre à coucher**. La fameuse lumière bleutée des tubes au mercure, à travers les fenêtres, immanquable marqueur de la présence rassurante du téléviseur au domicile.

L’appareil ne se contente pas d’émettre sa bienveillante teinte bleutée, il diffuse également une chaleur douce ainsi qu’un bourdonnement aigu auquel on pourrait prêter des vertus répulsives sur les moustiques.

Au plan strictement médical, outre qu’elle peut être prescrite par n’importe quel généraliste pour la lutte contre l’insomnie ou le traitement de l’hyperactivité chez l’enfant, la télévision est également, dans toutes les maisons de retraite/EHPAD l’un des appareils incontournables de la panoplie de soins palliatifs terminaux.

L’impact culturel de la télévision, quant à lui, est juste… gigantesque. Chaque citoyen qui acquiert une télévision acquiert en même temps un support sur le dessus lequel dit support pourra être posé un nombre incalculable de livres, allant des œuvres classiques de La Fontaine aux romans de Zola en passant par les guides touristiques en tout genre… Quoi de plus douillet que de relire les Pensées de Pascal à la lumière du poste et d’avoir entre ses mains la tiédeur du livre chauffé par la convection de l’écran. Seul bémol hélas, le niveau culturel de la télévision d’aujourd’hui a beaucoup baissé depuis l’apparition des écrans plats dont les malheureux acquéreurs se voient obligés de débourser 99€ (+ 84€ en bougies chauffe-plats et serviettes diverses) chez Ikea pour un Billy de rangement.

Enfin le téléviseur toujours branché sera particulièrement utile pour diagnostiquer une panne de courant ou des plombs qui auraient sauté. L’absence du téléviseur, au contraire, est l’indice immédiat et infaillible de l’occurrence récente d’un cambriolage  qui peut le cas échéant passer inaperçu dans des appartements mal rangés ou hébergeant un labrador trop peu promené; cambriolage qui, au passage, n’aurait pas eu lieu si le quidam avait laissé la télé allumée avec le son à fond pendant son absence.

Source de paix dans les ménages et de silence au cours des repas, calmant naturel et efficace pour les bébés ou les vieux turbulents (turbulent dans le sens « qui voudraient parler »), franchement, non franchement, 137euros ça n’est pas cher payé pour tout ceci.

* Ne caricaturons pas : parfois le petit logo est fabriqué en Allemagne.

** ou les deux, pour les foyers les plus pauvres.

Vous aimerez aussi mes autres articles:

Aldous Huxley porte plainte contre Hollande pour plagiat

Comment les anglais ont conquis le monde avec un principe d’utilité

Pourquoi on accuse toujours les entreprises mais on se trompe toujours de bouc-émissaire

Convainquez-vous que le protectionnisme est n’est pas si méchant

Mes arguments pour un jour férié par semaine, au hasard: le dimanche. 

3 réponses à “Éloge de la télévision”

  1. michel888 dit :

    Il faudrait qu’elle soit remboursée par la sécu !

  2. Odie dit :

    127 euros auxquels il faudra ajouter la redevance audiovisuelle… Un peu excessif pour supporter une collection de bouquins, même frileuse!

Laisser un commentaire

Cocoa5badge |
Gouvirdc |
Thibaultvillalta |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Honfleur2014
| Dans les coulisses de Bruxe...
| iya wis ola papa